Bilan 2021 et projets 2022

Bilan et projets

Le début de l’année est souvent propice aux bilans et projets, bilan de l’année passée et projets de l’année à venir. Je me suis dit que ce serait bien de vous partager mon bilan de l’année 2021 et mes projets pour 2022. Parce que ça me permet de faire le point sur le chemin parcouru en un an et d’ancrer mes intentions quelque part au lieu de les laisser flotter à la dérive sur l’océan de mon futur. Poser le passé et le futur ici m’offre la possibilité d’être plus sereine et davantage dans l’instant présent. Cet article est aussi l’occasion pour moi d’aller un peu plus vers vous et de mieux vous connaître. Car je vais avoir besoin de vous. Êtes-vous prêts à m’aider ?

Bilan de l'année 2021

Bilan de l’année 2021

Ce bilan ne sera que professionnel même si, vous vous en doutez, l’aspect personnel de ma vie n’est pas très loin et joue d’interférence sur le professionnel. Pour résumer le côté personnel : un emménagement, des travaux dans la nouvelle maison, deux jeunes adultes qui quittent le nid familial, deux ados qui entrent en première et terminale en septembre avec les épreuves du bac en perspective, l’un des deux étant encore sous traitement et donc avec une scolarité plus compliquée que prévue, un mari qui change d’emploi (ne sous-estimez jamais les conséquences d’un tel événement dans votre vie de famille, notamment si vous êtes psy ou sophrologue…).

Un début d’année un peu flou

J’ai démarré l’année 2021 sans projet concret. Je commençais ma troisième année d’interruption professionnelle sans savoir si je pourrais reprendre une activité. J’en avais envie mais beaucoup d’incertitudes me soufflaient à l’oreille qu’il me fallait un peu patienter, prendre mon temps, attendre d’être posée quelque part pour prendre des décisions, de voir la vague de ma vie personnelle arriver pour pouvoir surfer dessus sans m’y noyer.

Ce flou peut parfois être déstabilisant : des désirs, des envies émergent et ils sont vite rattrapés par la réalité qui les ramène à ce qu’ils sont, des désirs, des envies qui ne semblent pas pouvoir se transformer en actions. C’est un peu ce qui s’est passé avec mon projet d’art thérapie.

Souvenez-vous, j’avais envie d’explorer ce domaine de la relation d’aide. J’ai commencé à me documenter sur les formations, à lire des livres sur l’art thérapie. Le manque de temps a fait que je n’ai pu m’inscrire à des ateliers de pratique ce qui m’aurait permis de passer d’une envie à quelque chose de plus concret. Cette envie s’est effilochée au fil des mois pour devenir quelque chose qui finalement ne m’intéresse plus tant que ça aujourd’hui.

Un milieu d’année plein de de vide

J’écris plein de vide parce qu’au cours de cet été, je me suis lentement vidée de toute envie de reprendre une activité professionnelle. Je craignais essentiellement l’engagement vis-à-vis de futurs patients. Accueillir, écouter des personnes, cela nécessite un véritable engagement et notamment sur la durée.

Il ne s’agit pas d’accepter d’accompagner quelqu’un pour, deux séances plus tard, lui dire que finalement on arrête de travailler, on ferme le cabinet. Le contexte sanitaire ne m’a pas beaucoup aidée ni rassurée sur la pertinence de rouvrir un cabinet. Je n’avais pas envie de me retrouver à devoir le fermer à peine ouvert.

Et je dois avouer que j’avais une très légère perte de légitimité. Trois années d’inactivité, je craignais de ne plus savoir faire. Mais en vérité, c’est comme le vélo : même si cela fait dix ans que vous n’avez pas pédaler, les réflexes reviennent très vite. Vous savez vous tenir en équilibre, vous servir des freins si nécessaires, et vous redécouvrez le plaisir, la joie de faire un bout de chemin sur votre fidèle destrier !

Une fin d’année qui voit naître de nouveaux désirs

Pleine du vide de mes doutes, j’ai tout de même décidé au milieu de l’été d’ouvrir un cabinet en ligne en septembre. C’était un choix très positif : je ne prenais pas le risque de devoir fermer le cabinet en cas de crise épidémique, cela me permettait aussi de me réassurer sur ma légitimité en douceur et, surtout, de pouvoir recevoir des patients de partout en France et dans le monde.

C’est une expérience très enrichissante et j’aurais probablement l’occasion d’en reparler ici. De plus, cela m’a donné très envie d’ouvrir un cabinet près de chez moi. J’ai eu beaucoup de chance en trouvant un espace très accueillant à quelques kilomètres de mon domicile. Il est désormais ouvert au public et j’ai hâte d’y accueillir mes futurs patients.

Enfin, j’ai créé un club de lectures psychanalytiques sur Facebook qui propose un échange mensuel autour de la lecture commune d’un ouvrage de psychanalyse. J’y anime un live tous les premiers mercredi du mois et je trouve cela passionnant de découvrir ou redécouvrir des livres, des concepts, des psychanalystes, et surtout de partager et d’échanger avec d’autres personnes que cela intéresse voire passionne également.

Les projets pour 2022

Les projets pour 2022

Évidemment, mon investissement professionnel est principalement tourné vers mes patients en ligne et à mon cabinet, en psychanalyse ou en sophrologie. Ce sont eux ma priorité pour cette année 2022 (et pour les années à venir : mais oui ! Vous le savez bien, une analyse dure minimum dix ans !).

Je vais aussi continuer le live mensuel sur Facebook. J’ai très envie de déployer cette expérience d’ici la fin de l’année en propositions de formations : mon intention est de pouvoir apporter un complément de formation sous forme de cours en ligne pour les professionnels de la relation d’aide, les soignants, les étudiants en psychologie, mais aussi les coachs et les professionnels du développement personnel.

J’ai très envie également de proposer des modules de formations plus spécifiques pour les métiers liés à la petite enfance, à l’enfance et à l’adolescence, mais aussi des outils pour les parents qui souhaitent mieux comprendre et aider leurs enfants et adolescents.

Et c’est ici que j’ai besoin de vous, que vous pouvez m’aider car ces projets demandent beaucoup de temps et d’énergie et j’aimerais autant que faire se peut vous proposer des contenus qui soient au plus près de vos besoins, de vos attentes.

Aussi j’aimerais que vous me disiez en commentaire quelles informations vous venez chercher quand vous venez sur ce blog ; ce que vous aimeriez y trouver ; de quoi vous avez besoin ; quels sont les sujets que vous aimeriez lire sur ce blog.

Dites m’en un peu plus sur vous ! Je vous attends en commentaire !

Vous avez aimé, vous êtes libre de partager

Laisser un commentaire