Comment bien choisir son/sa psy ?
Comment bien choisir son/sa psy ?

Comment bien choisir son/sa psy ?

Si vous ressentez le besoin de consulter un thérapeute, je suis certaine que vous vous êtes posé cette question : comment bien choisir son/sa psy ? Il ne s’agit pas ici de trouver le/la psy parfait.e ou idéal.e, mais bien plutôt de faire le bon choix par rapport à ses attentes et besoins, de savoir où chercher votre psy et sur quels critère va s’effectuer votre décision.

Quels sont vos attentes et vos besoins ?

La première chose à faire avant d’aller chercher un.e psy à l’aide d’un moteur de recherche, c’est de faire le point sur ce que vous attendez d’elle ou de lui et de connaître vos besoins.

Faire le point sur vos problèmes ou vos envies

Identifier vos problèmes ou vos envies vous permettra de choisir le/la thérapeute qui saura vous apporter l’aide nécessaire et adaptée.

Une dépression ne se soigne pas comme un trouble obsessionnel compulsif, de même que les conflits de couple ne seront pas pris en charge de la même façon que le désir individuel de mieux se connaître.

Vous pouvez à titre indicatif vous poser les questions suivantes :

  • Est-ce que je souffre ?
  • Quelle est l’intensité de cette souffrance ?
  • Est-ce que je sais ce qui me fait souffrir ?
  • Est-ce qu’il s’agit d’un traumatisme ?
  • Ai-je besoin d’un traitement médicamenteux ?
  • Ai-je besoin d’une thérapie individuelle, de couple ou familiale ?
  • Ai-je besoin de solutions face à un problème particulier et ponctuel ?
  • Ai-je envie de faire un travail sur moi de façon profonde ?
  • Ai-je besoin d’un accompagnement dans le cadre d’une formation ou de mon travail ?

Travail long ou ponctuel

La question de la durée de la thérapie est importante : être clair.e avec soi-même sur sa capacité d’engagement dans le travail thérapeutique vous permettra de trouver le psychothérapeute qui saura s’adapter à cette capacité.

Vous avez pleinement le droit de vouloir être accompagné.e de façon très ponctuelle, sur une courte période. Les psy ne font néanmoins pas de miracles : certaines pathologies nécessitent un accompagnement sur une période conséquente.

En cabinet à proximité de chez vous ou en ligne

C’est une question qui peut se poser dans la mesure où l’activité en ligne des thérapeutes et psychothérapeutes se développe de plus en plus.

Si l’accompagnement en ligne est particulièrement indiqué quand vous êtes isolé et que le trajet entre le cabinet du psy et votre domicile est très éloigné, il peut aussi être pleinement choisi pour d’autres raisons : dans les cas de phobie sociale par exemple, ou bien si vous manquez de temps, ou encore si vous vivez à l’étranger.

L’accompagnement en cabinet offre néanmoins des avantages non négligeables tels que le cadre thérapeutique propice à la détente, au calme et à l’alliance thérapeutique, ou bien l’absence de problèmes techniques (connexion internet défaillante, ordinateur, téléphone, micro) qui peuvent venir perturber la séance.

Qui peut vous indiquer quelqu’un ?

Une fois que vous avez fait le point sur vos attentes et vos besoins, il vous faut trouver un thérapeute.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Qu'est-ce que la psychanalyse ?

Votre entourage

C’est peut-être la première source de contacts à laquelle vous avez songé. Vous pouvez effectivement demander à votre famille ou à vos ami.es, vos collègues, les coordonnées d’un thérapeute.

Mais il y a deux écueils à éviter :

  • le premier est qu’il est préférable de ne pas avoir le/la même psy qu’un membre de votre famille
  • le deuxième est que le/la psy de votre ami.e peut lui correspondre mais pas à vous

Votre médecin traitant

Vous pouvez demander à votre médecin traitant de vous recommander un.e thérapeute. C’est un.e interlocuteur/trice très pertinent.e qui vous connaît, est à votre écoute et saura très certainement vous diriger vers un.e psy sérieux/se.

Mais il se peut aussi qu’il ne dispose pas de contacts ou qu’il ne connaisse peut-être pas assez le/la praticien.ne.

Cela nécessite aussi pour vous de prendre rendez-vous auprès de votre médecin généraliste.

Un moteur de recherche

Il vous suffit ici d’écrire « psy », « psychologue », « psychiatre », « psychothérapeute », « psychanalyste » dans la barre de recherche du moteur de recherche de votre choix qui vous proposera alors une liste de professionnel.les généralement proches de chez vous ou du lieu de votre choix.

Si vous ne savez pas quelles sont les différences entre psychiatre, psychologue et psychanalyste, je vous invite à aller lire l’article que j’ai écrit à ce sujet.

Ici aussi cette méthode a ses défauts et ses qualités. Si la fiche du/de la professionnel.le apporte pour certaines beaucoup d’informations les concernant (comme les avis des patients, un lien vers un site internet), cela ne vous dit pas si le/la psy sera bien pour vous.

Le premier contact avec le/la psy

Quand vous savez quels sont vos attentes et besoins, que vous vous êtes constitué une petite liste de trois ou cinq psy, il ne vous reste plus qu’à les contacter par téléphone, par SMS ou par mail.

Ce premier contact est tout aussi important que le premier rendez-vous. J’ai fait une vidéo sur ce sujet que vous pouvez aller visionner sur ma chaîne Youtube.

Vous pouvez lui poser des questions aussi bien sur sa formation, son orientation, les thérapies qu’il/elle propose, que sur la durée des séances et leur tarifs.

Enfin lors de votre premier entretien, vous pourrez vérifier sa qualité d’écoute, son cadre, et l’adaptation de la thérapie proposée à vos besoins et attentes.


J’espère que maintenant vous savez un peu plus comment bien choisir votre psy et que cette question ne sera plus désormais pour vous une excuse pour repousser le début d’une thérapie.

N’hésitez pas à me faire part en commentaire de vos expériences de recherche d’un.e thérapeute.

Abonnement à la newsletter

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Vous avez aimé, vous êtes libre de partager

Laisser un commentaire